45 nouveaux sas…

Aéroports de Paris va installer à partir de cet été 45 nouveaux sas de contrôles automatisés des passeports. Orly et à Paris-Charles de Gaulle seront concernés afin d’y pour fluidifier le passage aux frontières.

Les 45 sas fonctionneront par reconnaissance digitale, a indiqué le PDG de l’exploitant des aéroports parisiens, Augustin de Romanet. Le renforcement des contrôles effectués par la Police aux frontières (PAF) dans les aéroports a créé de longues files d’attente aux guichets.

Le temps d’attente prévu sera affiché, a précisé le PDG. ADP va investir environ 6 millions d’euros cette année pour financer ce projet.  Ainsi, ce sont 45 sas Parafe (Passage automatisé rapide aux frontières extérieures) qui seront construits.

En tout, le gestionnaire des aéroports parisiens a prévu le déploiement de 87 systèmes Parafe d’ici 2021. 70 à Charles-de-Gaulle et 17 à Orly selon les informations communiquées. Les nouveaux sas fonctionneront par la reconnaissance de l’empreinte digitale et sa comparaison à celle du passeport. Ils seront adaptés aux contrôles des passeports français seulement.

Des tests sont par ailleurs en cours à Charles-de-Gaulle sur cinq sas équipés d’un système de reconnaissance faciale. Cinq autre sas devraient tester prochainement un système équivalent proposé par Morpho. La technique de reconnaissance faciale -qui peut s’appliquer à tous les ressortissants de l’UE- doit encore être homologuée par le ministère de l’Intérieur avant son déploiement.